CGEM Nord : Rencontre sur la médiation bancaire

CGEM Nord : Rencontre sur la médiation bancaire

17 Septembre 2017

Le jeudi 14 septembre, la CGEM Nord a organisé une importante rencontre-débat, le sur le thème de «la médiation bancaire : un outil alternatif de résolution des conflits au service des entreprises ».

Organisé au Kenzi Solazur hôtel et en collaboration avec le Centre Marocain de Médiation, cette rencontre a été l’occasion pour débattre d’un thème d’une très grande importance. L’événement a été présidé par M. Mohamed BENMOKHATR, président de la Commission Juridique et Fiscale de la CGEM TTA et animée par M. Mohammed El Ghorfi, Médiateur Bancaire et Directeur Exécutif du Centre Marocain de Médiation Bancaire. Plusieurs représentants des entreprises locales et régionales ont pris part à cette réunion dont le débat a été très riche.


Les problèmes que vivent certaines entreprises marocaines, notamment les PME-PMI concernant les conflits avec les banques sont très graves. A cause des dettes non remboursées, des saisies aussi, le nombre des entreprises qui ont cessé leurs activités ou ont été presque paralysées est en croissance, ce qui explique l’intérêt de ce genre d’initiatives de la CGEM Nord pour créer le débat autour de ce thème.

M. Mohamed El Ghorfi est le Médiateur du CMMB depuis mars 2014. Cette rencontre à Tanger fait partie de son objectif de dynamiser cette fonction et la vulgariser auprès du grand public pour l’inciter à recourir à ce mode alternatif de règlement des conflits plutôt qu’au contentieux judiciaire.


M. El Ghorfi est pourvu d’une expérience bancaire de 35 ans. Il a occupé au sein de la Banque Centrale Populaire des fonctions commerciales et centrales dont notamment celui de directeur général adjoint en charge de la fonction centrale de Recouvrement amiable.

Son rôle est d’être à l’écoute des parties pour rapprocher leurs points de vue et leur proposer la solution appropriée au différend qui les oppose. Il est tenu à la confidentialité et au respect du secret professionnel à l’égard des tiers. Il est choisi en fonction de son expérience, son impartialité et de son autorité morale et professionnelle.

Après sa saisine, le Médiateur procède au règlement des litiges en totale indépendance tant vis-à-vis de la clientèle que des Etablissements de crédit dans un esprit d’équité, de transparence, de neutralité et d’économie de ressources (temps et charges).

Le Médiateur émet des propositions fiables et concertées pour les litiges relevant de son périmètre d’intervention et des pouvoirs qu’ils lui sont conférés à cet effet et ce, dans les délais impartis. Le Médiateur, acteur de proximité, demeure attentif aux attentes de la clientèle et des Etablissements de crédit, de manière à pouvoir renforcer leur confiance dans ce mode alternatif de règlement des conflits.

Source : Tourisme.com